écharner


écharner

écharner [ eʃarne ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1680; « décharné » déb. XIIIe au p. p.; de é- et charn, anc. forme de chair
Techn. Débarrasser (une peau) de la chair qui y adhère. drayer. N. m. ÉCHARNAGE (1790) ou ÉCHARNEMENT (1845) .

écharner verbe transitif (ancien français charn, du latin caro, carnis, chair) Éliminer d'une peau les fragments de muscles adhérents et le tissu sous-cutané graisseux, lors de sa préparation pour le tannage.

⇒ÉCHARNER, verbe trans.
TECHNOL. Enlever les chairs, les graisses de la surface interne d'une peau, fraîche ou tannée, ainsi que toutes les parties accessoires en vue du corroyage. Écharner un cuir, une peau :
... il travaille ainsi toute la surface en poussant son outil dans le sens du haut vers le bas (...). L'outil est un couteau à deux poignées muni d'une lame d'une quarantaine de centimètres de long : cette lame est (...) mince, généralement souple et droite pour le couteau à écharner.
BÉRARD, GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, p. 44.
Emploi pronom. à sens passif. Être écharné; p. anal. présenter une apparence dépouillée. La nef d'Amiens se lamine, s'écharne, s'effile, se filise (HUYSMANS, Cathédr., 1898, p. 480).
Rem. 1. Le part. passé écharné, ée s'emploie qqf. avec valeur d'adj. Peaux écharnées. P. ext. Les os écharnés et les viandes gâtées jetés à sa faim (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 312). P. anal. Les arbres écharnés du square (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879, p. 26). 2. On trouve chez Colette un emploi arg. de écharner « railler, injurier, se moquer » et qui doit sans doute se rattacher à écorner. « Des tables verrrtes, » répète-t-il, taquin, en roulant l'r. — Je vous défends de m'écharner (COLETTE, Cl. Paris, 1901, p. 56, 57). 3. On rencontre ds la docum. a) Écharnoir, subst. masc. Instrument servant à écharner les peaux. (Quasi-) synon. couteau à écharner. b) Écharnure, subst. fém. Résidus de chair qui ont été ôtés d'un cuir, d'une peau lors de l'écharnage ou façon qu'on donne en écharnant.
Prononc. et Orth. :[], (j')écharne []. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. Début XIIIe s. megres et descharnez (B. DE BAR-SUR-AUBE, Girart de Viane, éd. F.-G. Yeandle, 1065a); XIVe s. escharner « décharné » (GAUTIER DE COINCY, II, ch. 9, 445, éd. V.-F. Kœnig, leçon du ms. O); fin XIIIIe s. escharner « sortir de la chair [en parlant de l'ongle] » (Cod. Digby 86, f° 52 v° ds G. TILANDER, Glanures lexicographiques, p. 87); 1680 terme de tanneur (RICH.). Dér. de chair (anciennement charn); préf. é- privatif; dés. -er. Fréq. abs. littér. :2.
DÉR. Écharnage, écharnement, subst. masc. Action d'écharner les peaux, d'en ôter les chairs; résultat de cette action. Les autres matières seront simplement soumises à une séparation mécanique appelée écharnage, ce sont les tissus sous-cutanés adipeux et musculaires (BÉRARD, GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, p. 31). L'odeur musquée des ateliers d'écorchement, d'écharnement et d'étirage des peaux (MORAND, Folle amour., 1956, p. 22). Rem. On rencontre ds la docum. la forme écarnage empl. dans le même sens. Une odeur d'écarnage, de tan et de vieux plâtre giclait sous la main plate du vent (GIONO, Chant monde, 1934, p. 128). [], []. 1re attest. 1790 (Encyclop. méthod. ap. DG); du rad. de écharner, suff. -age et -(e)ment1.

écharner [eʃaʀne] v. tr.
ÉTYM. 1680; déb. XIIIe, au p. p. « décharné »; de é-, anc. franç. charn « chair », et suff. verbal.
Techn. (corroyage). Débarrasser (une peau) de la chair qui y adhère. Drayer.
——————
s'écharner v. pron.
(Passif). Être écharné.
——————
écharné, ée p. p. adj.
0 Mathieu en a fini avec l'ours — le lard dans le baril de saumure, les jambons suspendus dans la cheminée — la peau écharnée et clouée sur un mur, la viande découpée en lanières qui sèchent dans le vent.
Jean-Yves Soucy, Un dieu chasseur, p. 16.
DÉR. Écharnage, écharneur, écharnoir, écharnure.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • écharner — ÉCHARNER. v. a. ter d une peau de bête, d un cuir, la chair qui y est restée. Écharné, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • écharner — (é char né) v. a. Terme de corroyeur. Opérer l écharnement. Un outil d acier tranchant à deux manches que l on nomme couteau à écharner et qui est à peu près semblable à la plane d un charron, Dict. des arts et mét. Amst. 1767, Mégissier.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCHARNER — v. a. T. de Corroyeur. Ôter d une peau de bête, d un cuir, la chair qui y est restée. ÉCHARNÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCHARNER — v. tr. T. de Corroyeur Débarrasser une peau de la chair qui y adhère encore …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • écharner — vt. ésharnâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • contre-écharner — ● contre écharner verbe transitif Faire subir à la peau un second écharnage …   Encyclopédie Universelle

  • écharnage — écharner [ eʃarne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1680; « décharné » déb. XIIIe au p. p.; de é et charn, anc. forme de chair ♦ Techn. Débarrasser (une peau) de la chair qui y adhère. ⇒ drayer. N. m. ÉCHARNAGE (1790) ou ÉCHARNEMENT (1845) . ●… …   Encyclopédie Universelle

  • écharnement — écharner [ eʃarne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1680; « décharné » déb. XIIIe au p. p.; de é et charn, anc. forme de chair ♦ Techn. Débarrasser (une peau) de la chair qui y adhère. ⇒ drayer. N. m. ÉCHARNAGE (1790) ou ÉCHARNEMENT (1845) .… …   Encyclopédie Universelle

  • PEAU — La peau est un tissu de revêtement qui enveloppe le corps et le maintient, tout en le protégeant contre les agressions extérieures; mais c’est aussi un véritable organe, possédant des fonctions sensorielles (toucher) et mettant en œuvre de… …   Encyclopédie Universelle

  • CUIR — Le cuir est un produit naturel résultant d’un ensemble d’opérations appelé tannage, ayant pour but de transformer le derme de la peau des animaux en une substance imputrescible, présentant une certaine résistance à l’action de l’eau. En dehors de …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.